frendeites

Inflation et sobriété énergétique : La commune met en place un plan d’économies d’énergie

Pour faire face à la hausse des prix et à l’urgence climatique, la ville de Cany-Barville prend des mesures Pour faire face à la hausse des prix et à l’urgence climatique, la ville de Cany-Barville prend des mesures pour diminuer sa consommation énergétique.

A l’heure de l’inflation galopante, de nombreux citoyens se posent la question des économies d’énergie. Pour des raisons écologiques ou purement budgétaires, cette réflexion est devenue une priorité pour les ménages comme pour les institutions. Ces dernières, ne bénéficiant pas du blocage des prix, ont vu les tarifs s’envoler, livrés aux aléas du marché. De plus, les collectivités territoriales sont propriétaires de logements, de salles des fêtes, d’infrastructures sportives, hérités du passé, parfois surdimensionnés, qui ont été construits sans prendre en compte la question de l’énergie. Les communes ont ainsi à leurs charges les factures d’énergie, la rénovation, les travaux de maintenance, les réparations… un héritage très coûteux pour des budgets qui, paradoxalement, ont diminué au fur à mesure des années en raison, par exemple, de la baisse des dotations de l’Etat.

A Cany-Barville, nous sommes aussi concernés. La commune possède 47 bâtiments soit 37 384 m². Parmi ces constructions, il y a notamment de grandes infrastructures, comme le Sporticaux ou le club house de tennis, qui sont particulièrement énergivores. Il faut ajouter à cela l’éclairage public et les carburants utilisés par les services municipaux. 

Concilier confort d’usage et économiesLe problème qui se pose avec le sujet des économies d’énergie est de diminuer les consommations, sans impacter le quotidien des administrés ou le confort d’utilisation des services. Des premières pistes, jugées pertinentes et non préjudiciables pour les usagers, ont été sélectionnées : 

  • Baisse de l’intensité de l’éclairage public
    Grâce au passage à l’éclairage LED, les communes ont la possibilité de réduire l’intensité lumineuse des lampadaires publics. Il est donc envisagé de réduire l’éclairage de 50% entre 00h à 05h. Avec la puissance de l’éclairage LED, le changement ne sera que très peu perceptible pour les citoyens. Une étude sera ensuite menée sur des candélabres qui pourront être totalement éteints à certaines heures de la nuit.

  • Fermeture de la salle du Clos Saint-Martin l’hiver
    En raison d’une importante utilisation du chauffage pendant la saison hivernale, la salle du Clos Saint-Martin sera indisponible à la location. Deux raisons expliquent ce choix. D’une part, la municipalité n’a pas souhaité augmenter fortement les prix des locations de salles et, d’autre part, il est impossible pour les administrations de facturer l’énergie consommée par le locataire. Cela serait considéré comme une revente d’électricité, ce qui est légalement interdit. Le choix s’est donc porté sur la rationalisation et la mutualisation de l’utilisation des salles.

  • Diminution de la puissance de chauffage dans les locaux municipaux
    La température du chauffage sera baissée d’un degré pour les locaux administratifs et de deux degrés pour les infrastructures sportives. Cet effort, qui paraît modeste, à en réalité un impact non négligeable sur la consommation globale d’énergie, avec un ressenti moindre sur les usagers de ces locaux.

  • Acquisition d’un véhicule électrique
    Afin de diminuer la consommation de carburants par les services municipaux, la commune a acquis un véhicule électrique, financé par les annonceurs partenaires. Cette voiture a pour vocation d’être utilisée pour les courts trajets en remplacement des véhicules traditionnels. 

  • Sensibilisation des associations aux gestes écocitoyens
    La ville de Cany-Barville soutient ses associations en mettant gratuitement à disposition les salles municipales et en versant une subvention. Souhaitant préserver le dynamisme de la vie associative et ne pas pénaliser les bénévoles, la municipalité a fait le choix de ne pas répercuter la hausse des prix de l’énergie sous une forme de loyers. En revanche, il est demandé à chaque adhérent de se montrer vigilant sur l’utilisation de l’électricité, du chauffage et de l’eau. En clair, les associations devront fournir les preuves de leur investissement dans la lutte contre les dépenses énergétiques. Elles pourraient, par exemple, mettre en place un roulement de personnes qui surveilleront les locaux à la fin des entrainements, pour s’assurer que les chauffages et lumières soient bien éteints, les fenêtres et portes fermées… Les associations sont les mieux placées pour définir quelles pistes d’économies seraient adaptées à leurs activités. Nous les invitons donc à participer à la réflexion en cours en étant force de proposition.

  • Rénover les bâtiments existants
    En plus de ces mesures, des travaux de rénovation des bâtiments existants s’imposent. Ce diagnostic a déjà été établi par la municipalité dans le cadre du programme « Petites Villes de Demain » qui vise à accompagner les collectivités dans des trajectoires dynamiques et engagées dans la transition écologique.  Concrètement, ce dispositif permet, entre autres, d’obtenir des subventions pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie sur les bâtiments publics. Lors de sa candidature, la ville de Cany-Barville avait inclus le remplacement intégral des menuiseries extérieures de l’école Louis PERGAUD, la rénovation de la toiture de l’Hôtel de ville et de l’ensemble des bâtiments de la place Robert GABEL. 

En parallèle, la commune fait face à un impératif règlementaire fixant des objectifs progressifs de réduction des consommations énergétiques : le décret tertiaire. Entré en vigueur le 1er octobre 2019, ce décret rend obligatoire la réalisation des actions de réduction de la consommation d’énergie dans les équipements publics dont la surface est supérieure à 1 000 m². De manière synthétique, le décret fixe les objectifs de réduction des consommations suivants : -40% d’énergie consommée en 2030 (par rapport à une année de référence en 2018 ou 2019), -50% en 2040 et -60% en 2050.

Afin de respecter les objectifs fixés par le décret tertiaire, la commune souhaite élaborer un schéma directeur immobilier et énergétique (SDIE). Cet outil représente une méthode et une ingénierie adaptées pour construire une stratégie et un plan d’investissement des rénovations énergétiques à prévoir dans les années à venir.

Imprimer E-mail

Séances gratuites de tennis de table loisirs

Vous souhaitez pratiquer une activité sportive gratuitement et sans engagement ?

La commune de Cany-Barville organise des séances de Tennis de table loisirs, gratuites et ouvertes à tous, encadrées par Alain Quesnel, Educateur Sportif Territorial :

  • les lundis, de 18h00 à 19h30 pour les adultes et adolescents (tous niveaux)
  • les mercredis de 14H30 à 16h pour les enfants dès 8 ans et les adolescents (tous niveaux)

Ces séances ont lieu à la salle de tennis de table de Cany-Barville, située au stade municipal, dans le prolongement du terrain de pétanque (accès par le stade).

Seuls un certificat médical autorisant la pratique du tennis de table et une autorisation parentale pour les mineurs sont demandés. Le matériel peut être emprunté directement sur place.

Toutes les personnes souhaitant s’amuser, se détendre ou progresser au tennis de table, sont les bienvenues !

Renseignements auprès d’Alain Quesnel à l'école Louis Pergaud de Cany-Barville, à l'accueil de la Mairie de Cany-Barville (tél: 02.35.97.71.44) ou sur place lors des séances.

Imprimer E-mail

 Union Européenne Region Normandie logo seinemaritime Prefecture Seine Maritime CCCA Maximilian Moorslede Ville Fleurie Commerce De Proximite Tourisme et Handicap velo velo

Cany Barville

Place Robert Gabel
76450 CANY BARVILLE

02 35 97 71 44
Horaire : Du lundi au jeudi : 8h30 - 12h / 13h30 - 17h30
Vendredi :  8h30 - 12h / 13h30 - 17h00
Samedi :11h00 - 12h00 permanence des élus et du Maire

ENVOYEZ-NOUS UN EMAIL

Mentions légales
Politique de confidentialité
Plan du site
Connexion
Logo WSF Conception WSF © 2019 -

Cany-Barville en images

Ecomuse moulin Saint-Martin - Cany-Barville - Jean-Charles FONTAINE
Corso Fleuri 3 - Cany-Barville - Valentin LANGE
La Chapelle de Barville - Cany-Barville - Ludivine JOURDAIN
Dtail architecture 3 - Cany-Barville - Jean-Charles FONTAINE
Bailliage de Caux - Cany-Barville - Valentin LANGE 2
Mdiathque les Semailles - Cany-Barville - Jean-Charles FONTAINE
LHtel de la Poste - Cany-Barville - Valentin LANGE
Hotel de ville - Sylvie DESBOEUFS
Vue depuis la vloroute du Lin - Cany-Barville - Valentin LANGE
La Durdent parc du clos Saint-Martin - Cany-Barville
Parc de clos Saint-Martin - Cany-Barville - Valentin LANGE
Corso Fleuri 2 - Cany-Barville - Valentin LANGE

Météo à Cany-Barville

Logo Cany 2021